top of page

Comment prendre soin du lien humain sur le long terme en habitat groupé?


dessin colère bleu femme homme serein meditation

Comment évoluer dans le temps avec son collectif de manière sereine? Vous le savez, garder une communication dans votre famille et avec vos collègues est un travail quotidien. Si, en plus, des tensions apparaissent dans votre groupe d'habitants, vous vous sentez vite submergé et impacté.


On va voir 10 points d'attention pour que l'élan individuel s'épanouisse dans un collectif et une méthode concrète qui, si on l'applique régulièrement, permet de grandir ensemble de façon constructive et valorisante. Nous retrouvons ce mode fonctionnement dans tous les collectifs qui durent depuis plusieurs années !


10 conseils pour cultiver des relations solides entre les habitants

dessin groupe cercle paroles

Avant tout chose, il est important de prendre un regard "méta" sur le fonctionnement de votre collectif et de s'assurer que chacun y trouve sa place. Une approche intentionnelle et proactive est essentielle pour cultiver des relations solides et harmonieuses entre les habitants. Voici quelques conseils pour y parvenir :


  1. Communication ouverte et transparente : Encouragez une communication franche et ouverte entre les habitants. Organisez régulièrement des réunions pour discuter des préoccupations, des idées et des décisions importantes.

  2. Respect et empathie : Favorisez un environnement où le respect mutuel et l'empathie sont valorisés. Encouragez les habitants à écouter activement les autres, à reconnaître et à respecter leurs perspectives et leurs besoins.

  3. Développement de règles communes : Impliquez tous les habitants dans l'élaboration de règles qui régiront la vie en communauté. Assurez-vous que ces règles soient claires, équitables et respectées par tous.

  4. Gestion constructive des conflits : Ecrivez, dé préférence quand tout va bien, des processus pour résoudre les conflits de manière constructive. Sensibilisez les habitants à la souveraineté personnelle et non la constitution de clans.

  5. Partage des responsabilités : Encouragez la participation de tous les habitants aux tâches et aux responsabilités liées à la vie en communauté, qu'il s'agisse de la gestion des espaces communs, des activités de groupe ou de la résolution des problèmes.

  6. Célébration des réussites et des moments forts : Prenez le temps de célébrer les réussites individuelles et collectives, ainsi que les moments forts de la communauté. Cela renforcera le sentiment d'appartenance et de fierté.

  7. Prise en compte de la diversité et de l'inclusion : Respectez et valorisez la diversité des opinions, des cultures et des modes de vie au sein de la communauté. Veillez à ce que chacun se sente inclus et représenté.

  8. Favoriser le développement personnel et communautaire : Encouragez les opportunités d'apprentissage, de croissance personnelle et de développement communautaire. Organisez des ateliers, des formations et des activités qui permettent aux membres d'explorer de nouveaux intérêts et de renforcer leurs liens.

  9. Soutenir les moments de difficulté : Soyez attentif aux besoins émotionnels et pratiques des habitants en période de difficulté. Offrez un soutien moral, financier ou logistique lorsque c'est nécessaire.

  10. Évaluation régulière et adaptation : Réévaluez périodiquement les dynamiques de la communauté, identifiez les points forts et les domaines à améliorer, puis adaptez vos pratiques en conséquence.


Pour lier la sauce, il faut de la maïzena !


nuage soleil dessin Illustration météo intérieure

Vu que vous avez une communication abondante avec les autres habitants de votre collectif et que vous les côtoyez beaucoup (surtout en phase de création du projet), naissent nécessairement des petits points d'accroche, des désaccords, des non-dits ou des interprétations qui s'accumulent en vous.


Au départ, ces petites choses ne sont pas assez grandes pour convoquer toute une discussion avec le groupe et rapidement leur accumulation devient tellement émotionnelle qu'il est difficile de trouver le bon moment pour l'aborder.


D'expérience, c'est là que l'humain va avoir besoin d'en parler avec des "alliés" dans le groupe, ce qui est plus facile que d'en parler directement avec la personne qui lui a généré ses tensions. Le groupe va finalement se diviser en 3 clans : ceux qui soutienne le point de vue de la personne, ceux qui soutienne l'autre personne en cause et ceux qui sont neutres.


Pour éviter d'en arriver là, il y a une solution, c'est la mise en place de réunions émotionnelles récurrentes. On conseille 1 réunion émotionnelle pour 4 autres réunions. Cela définira votre rythme. Ces réunions prévues à l'avance, et non contractées en cas d'urgence, permettent de déminer les petites tensions pour éviter l'effet "boule de neige".


Comment ça fonctionne?

  1. On pose un cadre de sécurité dans lequel va se dérouler la réunion.

  2. On crée une bulle bienveillante : moment d'ancrage, bougies, intentions, téléphones éteints,...

  3. Une météo d'entrée ouvre la réunion.

  4. Chacun possède un temps de paroles pour exprimer son ressenti et sa vérité en communication non-violente (au mieux). Il est très important ici d'exprimer son ressenti, sans accuser autrui, et de nommer ses besoins. Un facilitateur est gardien du temps et du cadre.

  5. Une météo de sortie clôture la réunion.


Dans notre collectif, nous nommons ces réunions les "maïzenas" que nous avons découvert dans le Tiers-lieux de l'Arbre qui Pousse.



Vous avez maintenant 10 conseils et 1 proposition concrète pour mettre en place un processus qui aidera votre collectif à grandir "de ses problèmes" sur le long terme. Cette proposition est pour votre collectif si vous sentez que certaines personnes expriment trop leurs émotions et d'autres sont "des rocs", que vos réunions opérationnelles virent parfois toute seule en débordement émotionnel, que des clans divisent votre groupe ou que des attitudes non-verbales de certains habitants sont dérangeantes.

Si vous cherchez comment construire des bases solides pour développer votre habitat groupé, n'hésitez à nous envoyer un message en nous décrivant votre projet.

Comments


bottom of page