Un nouveau toit à Chatressac



Chaque jour, le chantier avance un peu plus et le bâtiment s'habille patiemment des matières apportées par nos mains. Chaque étape demande une nouvelle manipulation, une autre intelligence. Maintenant, c'est le moment de la couverture de la construction, l'élaboration de son manteau. Chaque personne devient minutieuse pour remplir toutes les surfaces d'isolant et le temps est compté pour insuffler la ouate de cellulose : pas question qu'une pluie arrive à ce moment délicat, le rythme est soutenu. 


Ensuite, vient la pose du voligeage, un peu comme si l'on refermait un trésor : enfoncer chaque clou dans les planches de bois demande une présence et un regard fixe pour être précis et confiant dans son geste. Ce travail répétitif et rythmé du son des autres marteaux permet à mon corps d'affiner mon geste et à mon esprit de se relâcher. 


La couverture de notre trésor se couronne par de la terre cuite, ces tuiles typiques du lieu. Chacune passera de main en main pour prendre sa place sur la toiture, de la terre au ciel. Si leurs côtés coupants et leur poids les rendent délicates à poser, leurs rondeurs confèrent une souplesse généreuse et fluide à la toiture. Élément après élément, l'œuvre du groupe prend forme comme des écailles aux multiples nuances. 


Un sentiment d'aboutissement se propage dans chaque partie du corps, je ne regarderai plus jamais une toiture de la même manière.





Le chantier s'est arrêté là, pour le moment. Le "gros oeuvre" est terminé et le chantier reprendra en automne. Comme l'a justement souligné Eric, le temps du nettoyage sur un chantier est important. Il permet de jauger tout le travail accompli, de ralentir, prendre du recul. Le démontage de l'échafaudage a fait apparaître la façade du bâtiment, l'espace de la cour a changé. Cette partie des lieux, autrefois en ruine prend aujourd'hui une place de choix dans l'ensemble.


- clique sur les flèches pour voir plus de photos -



Sources textes et croquis : Matière en main.

Photos : Matière en main, Coryse Vattebled.