Tailler la pierre à la main

Je trace ma ligne sur cette grande pierre et petit à petit je la connais de mieux en mieux, sous toutes ces faces. Je prend le temps de la toucher et de la regarder pour comprendre comment la travailler, quel sens elle pourra me donner. Après ce précieux moment d'observation, mon premier coup de scie sera délicat et précis. Je rentre doucement en contact avec la matière et ressent sa densité qui me parle des milliers d'années qu'elle a déjà passé sur terre. Plus j'avance dans ma coupe, plus ma compréhension évolue et mon geste s'adapte : le mouvement n'est plus cérébral, c'est mon corps qui prend les commandes et se lie à la matière. Surtout, rester concentré et axé dans ce moment sinon je dévie, je dérape, je perd la direction. Le souffle accompagne un effort continu qui donne place à un silence intérieur, un état de bien être profond où l'énergie circule dans tous mon corps et mon esprit. A la fin, le rythme diminue pour accueillir le moment de rupture, cet instant où la main va arrêter son geste pour observer la découpe. La forme de la pierre annonce les prochains gestes à accomplir pour la terminer, les prochaines histoires à vivre.


C'est une pierre blanche, calcaire, qui a accueilli nos premiers gestes sur ce chantier. Ces pierres de taille viennent de Poitou-Charente, soit du département dans lequel s'inscrit le chantier. Leur utilisation permet de conserver une esthétique harmonieuse du lieu. Les pierres que nous allons manipuler ici ont été récupérées dans le domaine quand d'autres bâtiments ont été démolis ou transformés.


Un atelier pour la taille de pierre a été établi près d'un ancien bassin à huîtres, à coté du chantier. Ici, Benoit nous explique comment manipuler ces grands instruments de dessin et les outils pour travailler la pierre.


Le travail manuel de la pierre demande beaucoup de technique pour utiliser sa force à bon escient. Si la pierre est robuste, elle peut être aussi fragile dans son travail et nécessite qu'on la taille avec délicatesse.



Ce type de pierre a été travaillé à différents endroits dans la construction. Notamment, elle sert d'embrasure à toutes les fenêtres et elle est également utilisée pour les éléments clés du projet comme le détail d'angle.


- clique sur les flèches pour voir plus de photos -


Le travail de la pierre est éprouvant surtout quand les températures avoisinent les 30 degrés. Cependant, la satisfaction de les couper à la main et de leur donner les formes souhaitées est une réelle motivation. Quelle joie ensuite de les poser avec précision sur la place qui leur est destinée!



Sources texte : Matière en main.

Photos et croquis : Matière en main.